Rechercher
  • C√©cile Beauval-Midy

TEMOIGNAGE, JULIE, 34 ANS, ARCHITECTE D'INTERIEUR

ūüé§TEMOIGNAGE DE JULIE, 34 ans, architecte d'int√©rieurūüé§


Julie est architecte d'int√©rieur et elle aide les Investisseurs √† valoriser leurs biens et √† optimiser leur rentabilit√©, gr√Ęce √† la r√©novation Haut de Gamme.


Pour la suivre: https://www.linkedin.com/in/julie-dallomo/

ou https://www.instagram.com/studiodall/.


Acheter une prestation de service, un accompagnement, un coaching; quel casse-tête! Il est bien plus facile de faire un choix de smartphone, un meuble ou un beau vêtement.

Afin de mieux comprendre l'accompagnement que je propose quoi de mieux qu'une interview. Vous vous ferez je l'espère une idée plus précise de ce que je peux vous apporter. C'est parti pour une série de 6 questions/réponses.

La parole est à Julie.

1/ Quelle √©tait votre situation professionnelle au moment o√Ļ vous avez d√©marr√© le bilan de potentiels¬†?

Suite à 8 ans dans le salariat, j'ai créé ma société en architecture d'intérieur il y a tout juste deux ans, sous le statut micro-entrepreneur. Je partais de zéro, car il s'agissait d'une reconversion professionnelle. J'ai fais plusieurs loopings dans les "montagnes russes de l'entrepreneur", avant de sentir un semblant de stabilité et de confiance en mon activité au bout d'un an et demi. 

2/ Dans quel but avez-vous réalisé un bilan de potentiels ? Quelles étaient vos attentes ?


 J'avais besoin de me rassurer : 

  • Ai-je choisi un secteur d'activit√© qui me correspond ?¬†

  • Suis-je faite pour l'entreprenariat ?

  • Quels sont mes points forts et mes points faibles ?

  • Ai-je les ressources en moi pour cr√©er une SARL ?


J'avais besoin de faire le point sur mes capacités, savoir si j'allais dans la bonne direction, et si j'étais bien équipée pour avancer. Arrivée à un moment crucial dans la vie de mon entreprise, à savoir est-ce que je poursuis l'aventure et je passe au stade supérieur en changeant de statut, ou est-ce que je retourne dans le salariat, je cherchais des réponses à ces questions. 

Au fond de moi, j'avais aussi besoin de trouver des réponses au sujet d'une suspicion de personnalité à Haut Potentiel. Et Cécile m'y a aidé sans passer par la case "psychanalyse".

3/ Quelle est votre avis sur cet accompagnement¬†? Pourquoi avez-vous choisi un bilan de potentiels plut√īt qu‚Äôun bilan de comp√©tence¬†?


J'ai appr√©ci√© ces moments o√Ļ j'ai pu faire le point sur mon parcours. J'ai eu la sensation de pouvoir parler de tout, vider mon sac sans sentir un quelconque jugement. Les qualit√©s d'√©coute et d'empathie¬†de C√©cile¬†sont tr√®s fortes, et j'ai senti que ce qui lui tient √† coeur plus que tout, c'est¬†d'aider et accompagner les gens dans la recherche de leur √©panouissement.

Je suis très contente de cet échange, car j'en suis ressortie plus sereine, consciente des ressources que j'ai en moi. Plus crédible et légitime aussi. Un bilan de compétences ne m'intéressait pas du tout, bizarrement, puisque basé sur l'interprétation de l'examinateur, mais c'est cette approche basée sur des exercices révélateurs de notre fonctionnement, sans triche possible, qui révèle ce qui est inné, qui m'a séduite.

4/ Si ce bilan a été positif pour vous, pour quelles raisons l’a-t-il été ? Que retenez-vous de cet accompagnement ?


Bilan positif car il a r√©pondu √† mes attentes et m√™me au-del√†. Quand C√©cile m' annonc√© que j'avais un profil Chef d'entreprise, cela m'a √† la fois surprise, fait du bien et m'a √īt√© un poids.¬†


5/ Comment avez-vous financé ce bilan de potentiel ?


 J'ai financé personnellement ce bilan.


6/ A qui recommanderiez-vous ce bilan et pourquoi ?


Je recommande ce bilan à tout le monde !

 "Connais-toi toi-même" (Socrate)


Plus particulièrement, aux personnes ouvertes au développement personnel, qui ont conscience qu'investir en soi et le meilleur des investissements. Aux personnes en phase de réflexion sur un choix ou un changement professionnel.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout