Rechercher
  • CĂ©cile Beauval-Midy

🎤TEMOIGNAGE DE Stéphanie, 34 ans, assistante sociale🎤

Stéphanie a 53 ans, est agent territorial en collectivité. Elle est assistante sociale au sein d'un CCAS.


1/ Quelle était votre situation professionnelle au moment où vous avez démarré le bilan de potentiels ?

J'avais un emploi Ă  temps plein.

2/ Dans quel but avez-vous réalisé un bilan de potentiels ? Quelles étaient vos attentes ?

J'ai réalisé ce bilan de potentiels sans un besoin de recentrer mes idées et d’apprendre à mieux me connaitre pour pouvoir évoluer vers un projet professionnel adapté.

J’en attendais qu’il m’apporte un éclairage pour me tromper le moins possible dans mes choix futurs. Il était pour moi une étape dans mon parcours de réflexion et un outil pour appuyer mes demandes auprès de la hiérarchie et des ressources humaines.

3/ Quelle est votre avis sur cet accompagnement ? Pourquoi avez-vous choisi un bilan de potentiels plutôt qu’un bilan de compétence ?

Le bilan a pour moi été très positif. Il permet d’avoir un moment à soi pour se poser des questions sur mes choix de carrière professionnelle passé et futur. Lors de la présentation des différences entre les deux bilans (bilan de potentiels et bilan de compétences), le bilan de potentiels m’a paru plus adapté à ma personnalité et à ce que j’attendais de cette démarche. Le fait qu’il y ait des tests faisant appels aux différents sens a été pour moi aussi un élément de choix. Je suis quelqu’un dont les sens ont une importance, j’aime touché et voir, ça m’a forcément attiré. Le bilan de potentiels me semblait aussi faire appel à une démarche plus globale de prise en compte des compétences et potentiels qu’ils soient professionnels et personnels.

4/ Si ce bilan a été positif pour vous, pour quelles raisons l’a-t-il été ? Que retenez-vous de cet accompagnement ?

Il m’a permis de me connaitre sous un autre angle (autre que psychologique par exemple). Il a été une vrai bouffée d’air dans le questionnement autour de ma vie professionnelle. Il m’a permis de recentrer mon projet qui partait dans tous les sens. Les raisons qui m’avaient poussé à prendre le bilan de potentiels plus que le bilan de compétences étaient liées au tests sensoriels. Ils ont été pour moi une vrai manière de me connaitre et ont répondu à mes attentes.

Je suis aussi étonnée de voir comment en partant de tests « simples » on peut en arriver à faire découler des compétences et fonctions.

5/ Comment avez-vous financé ce bilan de potentiel ?

Il a été financé par mon employeur.

6/ A qui recommanderiez-vous ce bilan et pourquoi ?

Je le recommande à toutes personnes qui ont besoin de mieux se connaitre pour pouvoir évoluer professionnellement. Je n’ai pas fait de bilan de compétences et ne peut donc comparer mais il me semble que le bilan de potentiels est plus global. Je pense aussi que ce bilan correspond mieux aux personnes qui ont envie de faire un bilan global et pas uniquement basé sur des compétences mais aussi sur la personnalité. Il est surement très adapté aux personnes qui comme moi font appels à leurs sens et qui ont besoins d’avoir un bilan qui parait concret. (là encore désolée c’est surement un a priori que j’ai sur le bilan de compétences qui me parait moins concret).

Belle continuation à vous Stéphanie et je vous remercie pour ce témoignage.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout